Numéro
J. Phys. Radium
Volume 5, Numéro 7, juillet 1924
Page(s) 193 - 207
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphysrad:0192400507019300
J. Phys. Radium 5, 193-207 (1924)
DOI: 10.1051/jphysrad:0192400507019300

Etude expérimentale de l'opalescence critique

A. Andant

Laboratoire des Recherches Physiques à la Sorbonne


Résumé
Dans le présent article sont décrits un procédé de remplissage des tubes pour l'étude de l'état critiqne, une étuve électrique à température constante et les résultats de mesures photométriques faites sur cinq liquides purs (éther ordinaire et éthers acétiques homologues). L'intensité de l'opalescence critique varie en raison inverse de la différence entre la température d'observation et la température critique. Depuis son début jusqu'à 0,15°C environ de la température critique, elle est inversement proportionnelle à la quatrième puissance de la longueur d'onde. Au-dessous de cette limite, elle est inversement proportionnelle au carré de la longueur d'onde. L'opalescence varie avec le remplissage des tubes, suivant une loi parabolique analogue à la loi de variation de la température critique avec ce remplissage. Dans une série de corps homologues, l'opalescence est plus intense et sa durée est plus longue à mesure que le poids moléculaire augmente. Une série de mesures absolues du nombre N ont donné les valeurs moyennes 58.10^(22) et 60.10^(22). L'application de la photographie a permis d'étudier la variation de l'opalescence avec la nature de la phase et le sens du passage d'une phase à l'autre; la spectrophotométrie photographique a permis de vérifier une partie des résultats obtenus par mesures visuelles directes.

PACS
7820 - Optical properties of bulk materials and thin films.

Key words
Critical state -- Critical opalescence -- Photometry -- Instrumentation -- Temperature dependence -- Wavelengths