Numéro
J. Phys. Radium
Volume 6, Numéro 1, janvier 1925
Page(s) 10 - 19
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphysrad:019250060101000
J. Phys. Radium 6, 10-19 (1925)
DOI: 10.1051/jphysrad:019250060101000

Polarisation de la lumière diffuse du ciel

M.V. Kartschaguin

Institut de Physique de l'Université de Moscou


Résumé
Des mesures du degré de polarisation de la lumière diffusée par le ciel ont été faites au moyen du photopolarimètre de Cornu dans la direclion du zénith et dans celle du maximum de polarisation à 90° du Soleil et dans l'azimut de celui-ci. On a utilisé les rayons jaunes et bleus et accessoirement la lumière blanche non décomposée. Résultats : la polarisation est d'autant plus grande que l'atmosphère est plus pure, et varie au cours de la journée de manière conforme à une formule proposée par Rubenson, avec un minimum vers midi pour la direction à 90° du Soleil. La polarisation est plus grande pour la lumière bleue que pour les lumières jaune ou blanche, la différence étant particulièrement nette dans la direction du maximum de polarisation. Les observations faites à Moscou pendant l'éclipse partielle de Soleil du 8 avril 1921 semblent indiqaer un retard dans l'apparition du minimum normal au milieu de la journée.

PACS
4225J - Polarization.
4268M - Scattering, polarization.
0760F - Polarimeters and ellipsometers.

Key words
Optical polarization -- Atmospheric optics -- Photopolarimeter -- Degree of polarization