Numéro
J. Phys. Radium
Volume 7, Numéro 1, janvier 1926
Page(s) 13 - 24
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019260070101300
J. Phys. Radium 7, 13-24 (1926)
DOI: 10.1051/jphysrad:019260070101300

Relation entre l'effet wiedemann et l'effet Joule de magnétostriction

E. Fromy

Établissement Central de la Radiotélégraphie militaire


Résumé
La torsion magnétique de Wiedemann est une manifestation particulière de la magnétostriction de Joule. Il est possible d'établir entre .ces deux phénomènes un lien de cause à effet, à condition de tenir compte de toutes les déformations produites dans l'effet Joule par le champ inducteur. Dans l'expérience de Wiedemann, le tube est soumis à l'action d'un champ hélicoïdal qui provoque des variations de longueur dans toutes directions, parallèlement au champ (effet Joule longitudinal) et perpendiculairement (effet Joule tranversal). L'étude de ces deux effets montre une dissymétrie qui entraîne une torsion du tube et conduit à une formule qui rend compte de toutes les particularités de l'effet Wiedemann ; elle interprète, en particulier, l'existence d'un maximum de torsion et d'un point d'inversion pour des champs différents de ceux qui produisent des effets analogues dans le phénomène de Joule. L'inversion de la torsion se produit lorsque les coefficients des effets Joule transversal et longitudinal sont égaux et de mêmes signes. La courbe synthétique de l'effet Wiedemann obtenue à partir de celles des deux effets Joule est en bon accord avec l'expérience.

PACS
7580 - Magnetomechanical and magnetoelectric effects, magnetostriction.

Key words
Wiedemann effect -- Magnetostriction -- Joule effect -- Iron -- Nickel -- Cobalt -- Steels