Numéro
J. Phys. Radium
Volume 2, Numéro 6, juin 1931
Page(s) 198 - 204
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193100206019800
J. Phys. Radium 2, 198-204 (1931)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193100206019800

Le champ démagnétisant structural des ferromagnétiques et sa détermination expérimentale

Robert Forrer et J. Martak

Faculté des Sciences, Strasbourg


Résumé
Les cycles d'hystérèse des métaux ferromagnétiques sont plus ou moins inclinés. Cette inclinaison varie avec l'état de recuit. L'hypothèse d'un champ démagnétisant structural HS (analogue au champ démagnétisant structural de la pyrrhotine (P. Weiss), mais incomparablement plus petit) rend compte de cette inclinaison. Une méthode expérimentale pour la détermination du HS est indiquée (Méthode des cycles dissymétriques) La connaissance du HS est nécessaire pour la détermination exacte de l'aimantation rémanente vraie, c'est-à-dire dans un champ intérieur vraiment nul. Les aimantations rémanentes ainsi obtenues s'accordent bien avec le résultat du calcul reposant sur l'hypolhèse des multiplets magnétiques.

PACS
7560E - Magnetization curves, hysteresis, Barkhausen and related effects.

Key words
magnetism