Issue
J. Phys. Radium
Volume 8, Number 11, novembre 1927
Page(s) 447 - 450
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01927008011044700
J. Phys. Radium 8, 447-450 (1927)
DOI: 10.1051/jphysrad:01927008011044700

Spectrographe à réseau ligné pour rayons X de grande longueur d'onde

Jean Thibaud


Résumé
Description d'un modèle nouveau de spectrographe à vide utilisant les réseaux lignés sous incidence tangentielle et dont la théorie est exposée dans un mémoire antérieur. La source de radiation est ici, non pas une chambre à étincelles condensées comme dans le précédent appareil destiné à des recherches dans l'ultraviolet, mais un tube à rayons X en métal, à cathode incandescente et anode interchangeable à refroidissement par eau. Ce tube est actionné sous une tension constante d'un millier de volts à l'aide d'une dynamo. L'enregistrement des spectres se fait uniquement sur des plaques photographiques ordinaires huilées. Les réseaux plans utilisés sont en verre et de deux sortes : l'auteur employa d'abord un réseau à 200 traits par millimètre, puis un réseau à 1 180 traits dont le pouvoir dispersif est considérable. Les spectres obtenus sous ces faibles tensions sont de purs spectres de Rontgen : d'une grande simplicité; ils ne présentent ni raies ultraviolettes, ni fond continu appréciable. Les longueurs d'onde de diverses raies ont été déterminées en valeur absolue : L α fer = 17,7 Å, Kx oxygène = 23,8 Å, Kα carbone = 44,9 Å, M molybdène = 65,0 Å. La méthode du réseau tangent établit donc la jonction, à l'aide de réseaux lignés, entre les rayons X et les radiations ultraviolettes.

PACS
0785 - X- and gamma-ray instruments.

Key words
apparatus and instruments -- lenses and optical systems -- X rays