Issue
J. Phys. Radium
Volume 7, Number 12, décembre 1936
Page(s) 514 - 526
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01936007012051400
J. Phys. Radium 7, 514-526 (1936)
DOI: 10.1051/jphysrad:01936007012051400

Sur une théorie unitaire non holonome des champs physiques

G. Vranceanu

Université de Cernauti


Résumé
On fait voir comment on peut construire une théorie unitaire des champs, gravitationnel et électromagnétique, en partant d'une hypersurface non holonome V 54, totalement géodésique. Cela revient à supposer que l'espace physique a localement quatre dimensions, comme l'espace de la théorie de la relativité, mais qu'en partant d'un point P, on ne peut revenir par un circuit infinitésimal, qu'en un point P', où la direction PP' est normale à l'espace local en P, le segment PP' définissant ainsi la torsion de l'espace. A l'aide du tenseur du courbure des espaces locaux et du tenseur de torsion considéré comme tenseur électromagnétique, on écrit les équations d'Einstein et de Maxwell et l'on prend les équations des géodésiques de V4 5, comme équations d'une particule chargée d'électricité, les trajectoires de la lumière étant en particulier des géodésiques auto-parallèles et de longueur nulle.

PACS
0350 - Classical field theories.

Key words
relativity -- unified field theories