Issue
J. Phys. Radium
Volume 1, Number 5, mai 1940
Page(s) 164 - 172
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0194000105016400
J. Phys. Radium 1, 164-172 (1940)
DOI: 10.1051/jphysrad:0194000105016400

Sur la théorie des liquides quantiques. Application a l'hélium liquide

L. Tisza

Laboratoire de physique expérimentale du Collège de France


Résumé
On propose dans ce travail une définition semi-phénoménologique des liquides quantiques, d'où découlent beaucoup de leurs propriétés thermodynamiques et hydrodynamiques. Il existe une corrélation qualitative parfaite entre les propriétés singulières de l'He liquide, et celles du liquide de Bose-Einstein. Ce dernier est superfluide au zéro absolu. En discutant l'écoulement d'un liquide superfluide, on trouve, au voisinage des parois solides, des particularités qui permettent de comprendre le « grimpage » (creeping) de l'He II. Aux températures finies, le liquide de Bose-Einstein dégénéré a un caractère hétérogène : il peut être considéré comme mélange d'une « phase superfluide » et d'une « phase visqueuse ». L'hydrodynamique classique ne garde sa validité - avec une constante de viscosité définie - que sous des conditions particulières. Ces cas particuliers font l'objet du présent travail, tandis que l'hydrodynamique générale du liquide dégénéré (l'effet thermomécanique) sera l'objet de la seconde partie.

PACS
6790 - Other topics in quantum fluids and solids; liquid and solid helium.

Key words
Superfluidity -- Fluid flow -- Thermodynamic properties -- Hydrodynamic model -- Bose-Einstein condensation -- Phenomenological model