Issue
J. Phys. Radium
Volume 4, Number 7, juillet 1943
Page(s) 142 - 154
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0194300407014201
J. Phys. Radium 4, 142-154 (1943)
DOI: 10.1051/jphysrad:0194300407014201

Étude de la stabilité des oscillations entretenues dans un système de deux circuits couplés. I

J. Mercier et P. Loudette

Laboratoire de Physique générale de la Faculté des Sciences de Bordeaux


Résumé
Le système étudié se compose d'un oscillateur à ondes entretenues couplé à un circuit secondaire mort. La théorie qui est faite du phénomène permet d'étudier successivement tant au point de vue calcul qu'au point de vue graphique : la pulsation des oscillations entretenues, les coefficients d'amortissement des circuits et les intensités des oscillations dans chacun des deux circuits. Suivant la valeur des amortissements et celle du couplage, trois cas principaux sont à envisager : dans l'un d'eux les phénomènes restent continus quels que soient les réglages, par exemple la courbe d'intensité secondaire présente seulement un maximum lorsqu'on fait varier la capacité du circuit secondaire. Dans un second cas, on obtient des phénomènes de discontinuité. Enfin, on peut obtenir de véritables zones de silence. Les expériences ont été faites avec un oscillateur à lampe triode couplé à un circuit mort et les résultats ont été en parfaite concordance avec ceux de la théorie. Il n'est cependant pas possible d'établir au début d'une expérience, un régime de la zone d'instabilité. De tels régimes ne peuvent être obtenus que par continuité à partir d'un régime stable. Il y a alors une véritable inertie des régimes établis. On a tenté ensuite d'étendre cette étude, tant au point de vue théorique qu'au point de vue expérimental, au cas d'un secondaire ouvert à périodes propres multiples. Les résultats obtenus sont en tous points analogues aux précédents. En passant successivement par les différents partiels du circuit ouvert, il est possible d'obtenir les différents cas signalés de disparition des oscillations, de discontinuité ou d'évolution continue. Enfin, dans une dernière partie, on a pu montrer que dans les systèmes constitués par des oscillateurs mécaniques couplés à périodes propres multiples tels que les tuyaux sonores, les phénomènes qui se produisent sont encore identiques à ceux que l'on obtient avec les oscillateurs électriques.

PACS
8430N - Oscillators, pulse generators, and function generators.

Key words
Electronic oscillator -- Coupled circuits