Issue
J. Phys. Radium
Volume 17, Number 5, mai 1956
Page(s) 426 - 429
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01956001705042600
J. Phys. Radium 17, 426-429 (1956)
DOI: 10.1051/jphysrad:01956001705042600

Étude de l'absorption, en ondes kilométriques, des gaz adsorbés sur gel de silice ou oxyde de titane

M. M. H. Waldman

Laboratoire de Physique, Faculté des Sciences de Rennes (France)


Résumé
Étude entre 0,1 et 1 000 KHz, de 100 à 293 °K, de l'absorption dipolaire Debye de C2H5Cl, NH3, H2O, C4 H10 adsorbés soit sur gel de silice, soit sur oxyde de titane. 1. Le gel de silice « pur » présente des bandes très faibles (traces d'eau ?) U = 0,34 eV environ. 2. L'introduction sur le gel de silice de quantités croissantes de C2H5Cl fait d'abord passer U par un maximum à 0,51 eV environ, puis U diminue jusqu'à 0,39 eV et reste constant au delà de la couche monomoléculaire. La courbe reliant à la quantité de gaz adsorbé, soit l'intensité du maximum d'absorption, soit la position de ce maximum montre, dans les deux cas, une discontinuité ; elle correspond au point B. E. T. de passage de la couche monomoléculaire à la couche multimoléculaire. 3. Étude de NH3, H2O, C4H10 adsorbés sur gel de silice ; C 4H10, non polaire, ne présente pas d'absorption Debye. Les résultats obtenus pour H2O confirment les mesures de Rolland-Bernard en ondes kilométriques et celles de Le Bot-Le Montagner en ondes centimétriques. 4. Contrairement au cas du gel de silice (poreux), l'oxyde de titane (non poreux) ne montre pas d'absorption dipolaire Debye quand on lui fait adsorber les mêmes gaz.

PACS
77 - Dielectrics, piezoelectrics, and ferroelectrics and their properties.

Key words
adsorption -- dielectric properties -- organic compounds -- silicon compounds -- titanium compounds