Issue
J. Phys. Radium
Volume 21, Number 10, octobre 1960
Page(s) 717 - 727
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019600021010071700
J. Phys. Radium 21, 717-727 (1960)
DOI: 10.1051/jphysrad:019600021010071700

Étude photographique des traces de fission de l'uranium 235 dans les plaques ionographiques

R. Pfohl et J.P. Lonchamp

Laboratoire de Physique Corpusculaire, Strasbourg


Abstract
In the scope for our work on the transverse dimensions of heavy ion tracks in nuclear emulsions we have studied the structure of fission tracks. Evidence is given of the characteristic thinning down of the " light-ion " track in certain emulsions (G5 ; L4 ; C2). The explanation of this experimental fact is based on the action of δ rays of weak energy and is confirmed by comparison with 40A ion tracks and by use of low sensitivity emulsions (K0 ; K - 1 ; K - 2) or diluted emulsions.


Résumé
Dans le cadre des travaux sur les dimensions transversales des traces d'ions lourds dans les émulsions ionographiques, on étudie la structure des traces de fission. On a mis en évidence un amincissement caràctéristique de la trace de l'ion « léger » dans certaines émulsions (G5 ; L4 ; C2). L'explication du phénomène est basée sur l'action des rayons de faible énergie. Cette explication est confirmée par la comparaison avec les traces d'ions 40A, par l'utilisation des plaques peu sensibles (K0, K - 1, K - 2) et finalement par l'emploi d'émulsions diluées en gélatine.

PACS
2940 - Radiation detectors.

Key words
ionisation potential -- fission -- nuclear track emulsions