Numéro
J. Phys. Radium
Volume 9, Numéro 4, avril 1928
Page(s) 137 - 141
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0192800904013700
J. Phys. Radium 9, 137-141 (1928)
DOI: 10.1051/jphysrad:0192800904013700

Sur les moments magnétiques de l'ion cuivrique

Francis Birch

Faculté des Sciences de Strasbourg


Résumé
Jusqu'ici, les moments atomiques du cuivre divalent ont été déterminés : 1. Par l'étude des sels cuivriques en solution, en admettant la loi de Curie, ce qui a donné toujours des nombres fractionnaires de magnétons ; 2. Par une seule étude thermomagnétique des sels solides, qui a donné le nombre entier de 10 magnétons, avec une précision médiocre. Nous avons fait l'étude thermomagnétique d'une série de sels cuivriques (sels anhydres, hydrates, solutions); le moment dominant est de 10 magnétons de Weiss avec une bonne approximation; un état à 9 magnétons est rencontré, et un état à moment plus élevé (11 magnétons) est probable. Tous les sels étudiés suivent la loi de Weiss, χ (T - θ) = C, sauf CuO, dont le paramagnétisme est très peu variable, et CuSO4 anhydre aux températures élevées.

PACS
3210D - Electric and magnetic moments, polarizability.

Key words
magnetism -- molecular physics, matter and ether -- solution and solubility