Numéro
J. Phys. Radium
Volume 4, Numéro 8, août 1933
Page(s) 486 - 491
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193300408048600
J. Phys. Radium 4, 486-491 (1933)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193300408048600

Remarque sur un théorème de conservation dans la théorie des métaux

F. Bloch


Résumé
La structure en réseau des métaux nécessité l'invariance de l'énergie totale du système mécanique, composé des électrons de conductibilité et des vibrations élastiques par rapport à une certaine transformation de variables. Elle permet de démontrer l'existence d'une intégrale de mouvement, qui pour un certain choix de variables a déja été trouvée par Peierls; puisque notre démonstration est indépendante du choix de variables, elle fait objection à une critique de Wilson, qui, avec d'autres variables, nie l'existence de l'intégrale de Peierls.

PACS
7215E - Electrical and thermal conduction in crystalline metals and alloys.
7210D - Scattering by phonons, magnons, and other nonlocalized excitations.

Key words
electrical conductivity