Numéro
J. Phys. Radium
Volume 5, Numéro 2, février 1934
Page(s) 61 - 66
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019340050206100
J. Phys. Radium 5, 61-66 (1934)
DOI: 10.1051/jphysrad:019340050206100

La méthode photographique et les problèmes de désintégration artificielle des atomes

M. Blau


Résumé
Les rayons H, tombant obliquement sur une plaque photographique noircissent, comme le font les rayons α, les grains de bromure d'argent sur leur chemin à travers l'émulsion. et donnent ainsi des trajectoires La longueur de ces trajectoires permet de mesurer la vitesse des rayons H. En utilisant ce fait, on peut, à l'aide de la plaque photographique, faire des expériences sur la distribution des vitesses des rayons H de désintégration artificielle des atomes, ainsi que sur les rayons H excités par les neutrons. Des expériences sont décrites sur les rayons II de désintégration de l'aluminium et sur des neutrons de transmutation du glucinium. On discute à la fin la technique photographique à employer.

PACS
2940R - Nuclear emulsions.

Key words
artificial disintegration and induced radioactivity