Numéro
J. Phys. Radium
Volume 6, Numéro 3, mars 1935
Page(s) 108 - 113
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193500603010800
J. Phys. Radium 6, 108-113 (1935)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193500603010800

Sur l'expression mathématique des courbes de Bragg pour les particules α des corps radioactifs naturels

Marcus Francis

Institut du Radium


Résumé
Les courbes d'ionisation des rayons α, qui ne peuvent pas être déterminées expérimentalement, peuvent être déduites des courbes d'autres substances déjà étudiées. Il n'est pas possible d'exprimer ces courbes dans toute leur étendue par des expressions mathématiques simples, mais, en divisant les courbes en deux parties, on peut représenter chaque partie séparément par une expression assez simple avec une concordance satisfaisante. La courbe de Bragg de l'uranium a été utilisée pour démontrer la méthode.

PACS
2360 - Alpha decay.

Key words
radioactivity -- alpha particles