Numéro
J. Phys. Radium
Volume 7, Numéro 2, février 1936
Page(s) 71 - 76
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019360070207100
J. Phys. Radium 7, 71-76 (1936)
DOI: 10.1051/jphysrad:019360070207100

Les désintégrations provoquées par le rayonnement cosmique

J. Solomon


Résumé
On étudie les désintégrations avec émission de particule lourde (proton, neutron, particule α), produites par le passage des électrons de très grande energie à travers la matière On montre d'abord comment la mécanique quantique relativiste permet de résoudre ce problème et l'on retrouve ensuite ses résultats par la méthode semi-classique de Williams et Weizsäcker. Dans tous les cas, la probabilité de tels processus est extrèmement faible, de l'ordre de la probabilité de production des paires par un électron. On en tire la conclusion que si des protons très rapides sont observés au niveau du sol, il est très peu probable qu'ils soient dûs à des désintégrations provoquées par des électrons de très grande énergie et il est vraisemblable qn'ils sont d'origine primaire.

PACS
9640 - Cosmic rays.
23 - Radioactive decay and in-beam spectroscopy.

Key words
cosmic rays -- artificial disintegration and induced radioactivity