Numéro
J. Phys. Radium
Volume 7, Numéro 7, juillet 1936
Page(s) 297 - 304
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193600707029700
J. Phys. Radium 7, 297-304 (1936)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193600707029700

Semi-conducteurs électroniques

G. Liandrat

Laboratoire de Chimie physique de la Faculté des Sciences de Paris


Résumé
La théorie électronique des métaux a introduit, depuis quelques années, dans la Physique, des notions dont l'intérêt n'est pas limité au problème de la conductibilité métallique; d'un ensemble très complexe de faits d'observation d'origines diverses, se dégagent peu à peu, grâce à elles, des idées générales sur le comportement des électrons dans les corps solides. Depuis les travaux de Gudden et Pohl, on savait que la lumière visible ou ultra-violette est capable de libérer, au sein d'un cristal isolant, des électrons qui se comportent comme les électrons libres des métaux. Il était donc acquis, déjà, que l'on peut, momentanément, transformer un cristal isolant en conducteur électronique, en y amenant des électrons dans un certain état d'excitation qui ne leur permet pas d'echapper complètement au réseau, mais les enlève, au moins, à l'influence exclusive d'un élément déterminé du réseau. Il existe de nombreux cristaux qui possèdent une conductibilité électronique permanen te, liée à la température par une relation de Van't Hoff; cela prouve que l'agitation thermique peut, elle aussi, maintenir des électrons dans cet état, en equilibre statistique avec des atomes qui, d'ailleurs, ne sont pas nécessairement les atomes normaux du réseau, mais semblent bien, en général, être des atomes étrangers ou, tout au moins, des atomes perturbés par la présence d'irrégularités de nature quelconque. L'expérimentateur ne parvient pas à déterminer des constantes qui caractérisent les espèces chimiques étudiées; c'est ce que l'on observe toutes les fois que l'on étudie des propriétés qui dépendent essentiellement de traces infinitésimales de substances étrangères. La semi-conductibilité ionique et la semi-conductibilité électronique peuvent normalement coexister; mais souvent l'un des types de conductibilité se présente pratiquement seul.

PACS
7280E - III-V and II-VI semiconductors.
7280 - Conductivity of specific materials.

Key words
electrical conductivity -- photoconductivity