Numéro
J. Phys. Radium
Volume 7, Numéro 10, octobre 1936
Page(s) 434 - 440
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01936007010043400
J. Phys. Radium 7, 434-440 (1936)
DOI: 10.1051/jphysrad:01936007010043400

Sur la théorie de la diffraction éloignée

Jean Savornin

Université d'Alger


Résumé
Exposé de la théorie électromagnétique de la diffraction par le bord rectiligne d'un écran, élaborée par Poincaré et Sommerfeld; elle suppose l'écran constitué par un métal parfaitement réfléchissant ou parfaitement absorbant. Un perfectionnement plus récent apporté par Raman et Krishnan permet d'introduire dans les calculs les propriétés optiques du métal. On a appliqué cette théorie au cas d'un écran en forme de dièdre aigu (« coin »), pour une vibration incidente polarisée rectilignement à 45° de l'arête de l'écran : la vibration diffractée est elliptique, on détermine l'azimut de son grand axe, et l'ellipticité. Courbes représentant ces grandeurs en fonction de différentes variables : déviation du rayon diffracté, angle d'incidence, longueur d'onde de la lumière incidente. Cette dernière étude montre de façon particulièrement nette l'influence des propriétés réfléchissantes de l'écran sur la lumiére diffractée.

PACS
4120J - Electromagnetic wave propagation; radiowave propagation.

Key words
light diffraction