Numéro
J. Phys. Radium
Volume 8, Numéro 6, juin 1937
Page(s) 217 - 228
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193700806021700
J. Phys. Radium 8, 217-228 (1937)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193700806021700

Recherches sur le spectre de l'antimoine dans l'ultraviolet extrême

Léon Bloch et Eugène Bloch


Résumé
Le spectre de l'antimoine a été photographié entre 2 400 et 200 A en employant comme source la décharge oscillante dans un tube sans électrode. Nous donnons une liste complète de toutes les raies observées. En comparant les clichés pris sous excitation croissante, nous avons pu procéder à une séparation assez satisfaisante, dans une région très étendue, entre les raies Sb I, Sb II, Sb III, Sb IV, Sb V. Nos attributions concordent en général avec celles qui ont été données jusqu'ici. Toutefois nous proposons un certain nombre de modifications, en même temps que nous donnons les attributions probables de quelques raies nouvelles. La présence de raiesSb VI n'a pu être établie d'après le seul examen des clichés, mais elle résulte avec une grande certitude de l'analyse que nous avons pu faire de ce spectre, en utilisant des raies très lointaines qui n'avaient pas encore été reconnues. L'analyse du spectre Sb VI nous a permis de procéder à, celle du spectre Te VII en nous servant des résultats d'un précédent travail et en appliquant les lois des spectres isoélectroniques. Dans la région déjà étudiée par nos prédécesseurs, nos listes comportent un grand nombre de raies nouvelles. Toute la région comprise entre 500 et 200 A n'avait pas été étudiée jusqu'ici.

PACS
0760R - Visible and ultraviolet spectrometers.

Key words
spectra