Numéro
J. Phys. Radium
Volume 9, Numéro 4, avril 1938
Page(s) 157 - 161
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193800904015700
J. Phys. Radium 9, 157-161 (1938)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193800904015700

Remarques sur les théories de la diffraction électronique

J. Farineau

Laboratoire de Physique expérimentale. Université de Liège (Belgique)


Résumé
L'auteur examine d'abord la théorie dynamique de Bethe-Kikuchi et montre que les conditions aux limites employées, qui sont très peu sûres, changent considérablement le domaine angulaire de réflexion totale à l'intérieur et à l'extérieur du cristal, le résultat obtenu étant incompatible avec les résultats expérimentaux. Si on admet au contraire que le passage du cristal dans le vide change peu le domaine de réflexion totale, on obtient ainsi une largeur de la tache de diffraction faible à côté de celle due aux autres causes d'élargissement. L'auteur montre ensuite la possibilité de tenir compte de l'absorption en considérant le cristal comme un réseau de diffraction à trois dimensions.

PACS
14 - Properties of specific particles.

Key words
electrons, neutrons, positrons and protons