Numéro
J. Phys. Radium
Volume 1, Numéro 4, avril 1940
Page(s) 146 - 154
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0194000104014600
J. Phys. Radium 1, 146-154 (1940)
DOI: 10.1051/jphysrad:0194000104014600

Sur le ralentissement des ions lourds dans la matière : sur le ralentissement des ions lourds dans la matiere : application à la rupture de l'uranium

Peter Havas

Institut de Physique atomique, Faculté des Sciences de Lyon


Résumé
Le but de ce travail est de discuter les processus intervenant dans le ralentissement des ions lourds de grande vitesse traversant une couche de matière. Après une discussion du sort de la couche électronique à la suite d'un processus de choc ou de rupture nucléaire (§ 2), nous constatons, que la capture radiative d'électrons K est suffisamment probable, pour être observable dans le cas des produits de la rupture de l'uranium (§ 3). Cependant, le processus de ralentissement est principalement sous la dépendance des processus de capture non radiatifs (§§ 4, 5). La neutralisation de l'ion lourd par ces phénomènes donne lieu à des formules de ralentissement qualitativement différentes de celles valables pour des rayons α ou H (§§ 6, 7) et conduisent à un straggling très considérable ( § 8). Nos formules fournissent une explication des observations de MM. J. Thibaud et Moussa et M. F. Joliot sur les parcours des particules lourdes.

PACS
23 - Radioactive decay and in-beam spectroscopy.
14 - Properties of specific particles.

Key words
electrons, neutrons, positrons and protons -- radioactivity