Numéro
J. Phys. Radium
Volume 1, Numéro 7, juillet-août-septembre 1940
Page(s) 233 - 241
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0194000107023300
J. Phys. Radium 1, 233-241 (1940)
DOI: 10.1051/jphysrad:0194000107023300

La théorie du magnétron

Léon Brillouin

Collège de France


Résumé
Les essais théoriques sur le fonctionnement du magnétron sont, en général, entachés d'une erreur importante, parce qu'ils ne tiennent pas un compte exact du rôle de la charge d'espace. Le présent essai vise à remédier à ce défaut, et conduit à des conséquences très différentes de celles qu'on a généralement annoncées; la forme des trajectoires électroniques donnée par la figure 7 est très caractéristique à cet égard. Dans le cas limite où le champ magnétique est juste réglé pour couper le courant d'anode, on retrouve une distribution de charge d'espace déjà décrite par Hull en 1924, dans une courte Note à la Phys. Rev. (1924, 23, 112). Mais ce résultat partiel n'avait pas pu, jusqu'à présent, être étendu, et était resté isolé. La présente étude en fournit une extension logique, pour un magnétron en régime statique; l'article se termine par quelques mots sur l'interprétation possible des oscillations des magnétrons.

PACS
8440F - Microwave tubes (e.g., klystrons, magnetrons, traveling-wave, backward-wave tubes, etc.).

Key words
Magnetrons