HTTP_Request2_Exception Unable to connect to tcp://cs.think.edpsciences.org:85. Error: Connexion terminée par expiration du délai d'attente Abstract of the experimental existence proof of a mesoton prior to the direct measurement of its massMesure directe de la masse d'un mésoton - précédé d'un résumé des preuves expérimentales de l'existence du mésoton | Journal de Physique et Le Radium
Numéro
J. Phys. Radium
Volume 2, Numéro 2, avril-mai-juin 1941
Page(s) 63 - 71
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019410020206300
J. Phys. Radium 2, 63-71 (1941)
DOI: 10.1051/jphysrad:019410020206300

Mesure directe de la masse d'un mésoton - précédé d'un résumé des preuves expérimentales de l'existence du mésoton

L. Leprince-Ringuet1, 2, E. Nageotte1, 2, S. Gorodetzky1, 2 et R. Richard-Foy1, 2

1  École Polytechnique, Paris
2  Laboratoire de l'Électroaimant, Bellevue


Résumé
1° Le mésoton a été observé expérimentalement parmi les particules de grand pouvoir pénétrant du rayonnement cosmique : le début de cet article résume les principaux groupes d'arguments qui militent en faveur de l'existence de cette particule nouvelle, intermédiaire entre l'électron et le proton. 2° Il a été possible à certains physiciens, d'après l'examen de clichés remarquables obtenus à la chambre de Wilson, de donner quelques estimations de la masse de cette particule : la seconde partie de l'article est consacrée aux méthodes et aux hypothèses qui ont permis ces estimations. 3° Une méthode, celle du choc élastique entre un mésoton et un électron au repos permet d'effectuer, non seulement une estimation, mais une véritable mesure, dans laquelle les hypothèses se réduisent à l'applicabilité des lois de la Mécanique classique et de l'Électromagnétisme : cette méthode est étudiée dans la troisième partie de l'article. 4° L'application de cette dernière méthode n'est possible que si le choc se présente dans des circonstances très favorables, permettant, sur le cliché, la mesure également précise des données de la collision. Or, un tel choc est rare et ne se présente qu'exceptionnellement dans d'excellentes conditions d'observation. C'est pour cela qu'aucune mesure de masse n'a été, jusqu'à ce jour, fournie par cette méthode, la meilleure pourtant en théorie. Les auteurs de cet article ont eu la très grande chance d'observer un choc remarquable, et la mesure, faite d'après l'étude de ce choc, de la masse du mésoton, a donné M0 = 240 m0, m0 étant la masse au repos de l'électron; la fin de l'article est consacrée à cette mesure.

PACS
2940C - Gas-filled counters: ionization chambers, proportional, and avalanche counters.

Key words
High energy physics -- Elementary particles -- Mass measurement -- Ionization chambers