Numéro
J. Phys. Radium
Volume 9, Numéro 2, février 1948
Page(s) 46 - 60
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019480090204600
J. Phys. Radium 9, 46-60 (1948)
DOI: 10.1051/jphysrad:019480090204600

Les réactions thermonucléaires aux grandes densités (gaz dégénérés et non dégénérés)

Evry Schatzman

Institut d'astrophysique de Paris


Résumé
Les densités qui règnent dans certaines naines blanches bien connues telles que Vàn Maanen 2, et semble-t-il dans les présupernovae, sont très élevées (ρ> 108). Il est nécessaire d'examiner ce que deviennent les réactions thermonucléaires dans ces conditions, voisines de la dégénérescence des gaz de noyaux. Les vitesses de réaction sont beaucoup plus considérables que dans les gaz raréfiés, parce que la grande proximité des particules augmente considérablement la transparence de la barrière de potentiel. Nous étudions dans la première partie la barrière de potentiel. Nous calculons dans la deuxième partie les vitesses de réaction. Nous étudions brièvement dans la troisième partie la hauteur de mélange dans les gaz dégénérés. Les résultats trouvés ne modifient pas sensiblement la place des présupernovæ dans le diagramme de Russell, et apportent la preuve que la réaction H1 + H1 = H2 + e+ est permise.

PACS
9710C - Stellar structure, interiors, evolution, nucleosynthesis, ages.

Key words
stellar structure -- nuclear fusion