Numéro
J. Phys. Radium
Volume 12, Numéro 9, novembre 1951
Page(s) 868 - 872
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01951001209086800
J. Phys. Radium 12, 868-872 (1951)
DOI: 10.1051/jphysrad:01951001209086800

Formulation rationnelle de la théorie des corpuscules de spin 1, en vue d'une théorie des mésons et des forces nucléaires

Bernard Kwal

Institut Henri Poincaré, Paris


Résumé
Les théories habituelles du corpuscule de spin 1 sont basées sur une confusion de la notion des potentiels et de celle des champs. Il est possible d'introduire des potentiels vrais, jouissant de la propriété fondamentale et distinctive d'admettre des transformations de jauge. Ce sont ces potentiels vrais qui doivent figurer les variables canoniques indépendantes dans le schéma de Lagrange-Hamilton. On aboutit ainsi à une formulation rationnelle de la théorie des corpuscules : maxwellien C|, broglien C10, pseudo-maxwellien C'| et pseudo-broglien C'10. Les potentiels vrais. n'admettant que la même singularité (en r ') que celle qui caractérise le potentiel-vecteur de la théorie de Maxwell-Lorentz; les équations de Dirac, en présence des champs mésiques d'interaction dérivant de ces potentiels, admettent donc les solutions stationnaires.

PACS
1115 - Gauge field theories.
0365 - Quantum mechanics.

Key words
meson field theory -- elementary particles -- nuclear forces