Numéro
J. Phys. Radium
Volume 13, Numéro 10, octobre 1952
Page(s) 433 - 437
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019520013010043300
J. Phys. Radium 13, 433-437 (1952)
DOI: 10.1051/jphysrad:019520013010043300

Sur la structure fine des triplets de l'hélium

J. Brochard, R. Chabbal, H. Chantrel et P. Jacquinot

Laboratoire Aimé-Cotton, C. N. R. S., Bellevue


Résumé
La structure fine de trois niveaux de l'hélium (2 3P, 3 3P, 3 3D) a été mesurée à la température de l'hydrogène liquide. Les raies étaient enregistrées au moyen d'un interféromètre Fabry-Pérot photoélectrique à enregistrement direct. Pour les niveaux 2 3P et 3 3D, les mesures confirment celles de Hansen avec une précision accrue, permettant de relever certains écarts avec la meilleure théorie, qui est celle d'Araki. Pour le niveau 3 3P, il s'avère que les mesures considérées jusqu'à présent comme les meilleures étaient entachées d'une grosse erreur due à l'auto-absorption et c'est encore la théorie d'Araki qui rend le mieux compte de la structure observée.

PACS
31 - Electronic structure of atoms and molecules: theory.

Key words
spectra