Numéro
J. Phys. Radium
Volume 18, Numéro 11, novembre 1957
Page(s) 619 - 624
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019570018011061900
J. Phys. Radium 18, 619-624 (1957)
DOI: 10.1051/jphysrad:019570018011061900

Représentation corpusculaire du champ vectoriel et comparaison au champ de spin maximum 1 de la théorie de fusion

K.H. Tzou

Institut Henri-Poincaré, Paris


Résumé
Le champ vectoriel général est formulé dans une représentation matricielle avec une équation d'ondes du premier ordre. On y montre la façon dont se mélangent les spins 1 et 0. Dans cette représentation, le champ vectoriel obéit à une loi algébrique qui est différente de celle des champs irréductibles de spin 1 et 0, bien que ceux-ci soient ses deux composantes. Cette algèbre constitue donc une nouvelle possibilité dans la formulation de la théorie générale des spins 1 et 0. Une comparaison est faite entre le champ vectoriel et le champ de spin maximum 1 de la théorie de fusion en ce qui concerne leur structure interne à l'égard des états de spin.

PACS
12 - Specific theories and interaction models; particle systematics.

Key words
quantum field theory -- elementary particle interactions