Numéro
J. Phys. Radium
Volume 19, Numéro 3, mars 1958
Page(s) 284 - 289
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01958001903028400
J. Phys. Radium 19, 284-289 (1958)
DOI: 10.1051/jphysrad:01958001903028400

Balayage thermique des anneaux de Perot et Fabry

J. Roig

Faculté des Sciences, Lille


Abstract
I. Photographic receiver. - A diameter of the interference pattern is imaged on the photo-plate. The plate is moved uniformly perpendicular to this diameter during the thermal scanning of the interferometer. Parabolic fringes are obtained, which are later recorded along their axis with a microphotometer. II. Photoelectric receiver . - The center of the interference pattern is imaged on a hole in front of an I P 21 photomultiplier, and the resulting signal is measured by a recording-millivolmeter. It is necessary to scan the fringes in a uniform way, without introducing misadjustment, and some designs are described. Good results have been obtained with the scanning etalon plate mounted at the end of an hollow bronze cylinder. This cylinder is heated by a coil wound on the circumference, the required power being a few watts. The mounting is rigid, vibration free, and the flats remain at constant temperature and are not distorded ; the precision of scanning does not depend on the separation of the flats. A cam, of simple geometrical shape, driven by a synchronous motor, controls a rheostat in the heating circuit, which thus gives a linear rise in temperature. The cam shape is calculated, and the thermal time constant of the cylinder is taken into account.


Résumé
I. Récepteur photographique. - Une image du. diamètre des anneaux se forme sur la plaque. La plaque se déplace par translation perpendiculairement à ce diamètre pendant que la température de l'interféromètre varie. Obtention de franges paraboliques qui sont explorées suivant leur axe, au microphotomètre. II. Récepteur photoélectrique. - Le centre des anneaux est projeté sur le diaphragme d'entrée d'un photomultiplicateur I P 21. Le courant photoélectrique est mesuré par un millivoltmètre enregistreur. Il faut obtenir un balayage uniforme des franges sans les dérégler. Description de plusieurs montages. Des résultats satisfaisants ont été obtenus en montant la lame mobile sur la base d'un cylindre creux en bronze. Le cylindre est chauffé par un solénoïde enroulé sur sa surface latéralè. La puissance électrique mise en jeu est de quelques watts. Le montage est rigide, peu sensible aux vibrations ; les lames restent à température constante et ne se déforment pas ; le réglage du balayage est indépendant de la distance des lames. Une came de forme géométrique simple, commandée par un moteur synchrone, agit sur le rhéostat de chauffage et permet d'obtenir une élévation linéaire de la température du cylindre. Calcul de la forme de la came ; rôle de la constante de temps thermique du cylindre.

PACS
0760 - Optical instruments and equipment.

Key words
light interferometers