Numéro
J. Phys. Radium
Volume 19, Numéro 5, mai 1958
Page(s) 541 - 547
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01958001905054100
J. Phys. Radium 19, 541-547 (1958)
DOI: 10.1051/jphysrad:01958001905054100

Les densités de couple et les pseudo-rotations dans la théorie de l'élasticité de Laval

Y. Le Corre

Laboratoire de Physique Théorique, Collège de France, Paris


Abstract
The definition of the reference system to which stress and strain are related is very important. The antisymmetric part of the strain tensor is not a rotation. The stress tensor is not necessarily symmetric. However, if the apparent strain alone is imposed, the deformation energy is extremum when the applied stress tensor is symmetric. We show that the Voigt theory, applied to pyroelectric crystals, leads to volume-couples. Finally we discuss the phenomenological aspect of the theories of Voigt and Laval.


Résumé
On insiste sur l'importance de la définition du système de référence auquel on rapporte tension et déformation. La partie antisymétrique du tenseur de déformation n'est pas une rotation. Le tenseur des efforts n'est pas nécessairement symétrique. Cependant, si seule la déformation apparente est imposée, l'énergie de déformation est extrêmale lorsque le tenseur des efforts appliqués est symétrique. On montre que la théorie de Voigt appliquée à des cristaux pyroélectriques conduit à des densités de couple en volume. On discute enfin l'aspect phénoménologique des théories de Voigt et de Laval.

PACS
4625 - Static elasticity.

Key words
elasticity