Numéro
J. Phys. Radium
Volume 22, Numéro 4, avril 1961
Page(s) 204 - 214
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01961002204020400
J. Phys. Radium 22, 204-214 (1961)
DOI: 10.1051/jphysrad:01961002204020400

Validité de la représentation par modèle électrique des effets de résonance magnétique nucléaire

Georges Bonnet

Centre d'Études Nucléaires de Grenoble


Abstract
When studying the behaviour of a magnetic resonance transductor formed by the association of an electrical network and of a set of nuclear spins, it is possible to bring about a representation that is analytically equivalent by means of an entirely electrical model, available for transients as well as steady-state. A detailed study of the validity conditions justifies its use in most cases. Also proposed is a linearity criterion of Bloch's equations in transient-state that is simply the prolongation of the well-known condition of non-saturation in the steady-state.


Résumé
L'étude du comportement d'un transducteur à résonance magnétique formé de l'association d'un réseau électrique et d'un ensemble de noyaux dotés de spin, montre qu'il est possible d'en déduire une représentation analytiquement équivalente au moyen d'un modèle entièrement électrique utilisable pour un régime transitoire aussi bien que pour un régime permanent. Une étude détaillée des conditions de validité permet d'en justifier l'emploi dans la majorité des cas. On propose enfin un critère de linéarité des équations de Bloch en régime transitoire, qui constitue un prolongement de la condition connue de non-saturation en régime stationnaire.

PACS
0707M - Transducers.

Key words
nuclear magnetic resonance and relaxation