Numéro
J. Phys. Radium
Volume 22, Numéro 10, octobre 1961
Page(s) 644 - 647
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019610022010064401
J. Phys. Radium 22, 644-647 (1961)
DOI: 10.1051/jphysrad:019610022010064401

Reactions du 20Ne de 200 Mev avec les constituants de l'émulsion ionographique

Raymond Pfohl, Christiane Gefauff et Jean-Pierre Lonchamp

C. R. N., Département de Physique Corpusculaire, Strasbourg


Abstract
Nuclear plates have been exposed to 200 MeV 20Ne at the Hilac in Berkeley. The reaction cross-section is calculated for each number of prongs from statistics of 1 000 stars. The excitation functions are given. The maximum of the prong distribution is around 4 prongs. The ratio of the number of α tracks to proton tracks is approximately equal to 1.6 for reactions with heavy nuclei and increases with the prong number from 2.5 to 6 for reactions with light nuclei. The discrimination between α and protons is made with diluted Ilford C2 emulsions.


Résumé
On a exposé des émulsions nucléaires à des ions 20Ne de 200 MeV au Hilac à Berkeley. On a calculé à partir d'une statistique de 1 000 étoiles les sections efficaces de réaction en fonction du nombre de branches, on en déduit les courbes d'excitation. Le maximum du nombre de branches se situe vers 4. Le rapport du nombre de traces α au nombre de traces de protons est environ de 1,6 pour les réactions avec des noyaux lourds. Ce rapport augmente de 2,5 à 6 en fonction du nombre de branches pour les réactions avec les noyaux légers. Cette discrimination α, protons est facilitée par l'emploi d'émulsions diluées.

PACS
2940R - Nuclear emulsions.

Key words
nuclear reactions and scattering due to nuclei of Z>2