Numéro
J. Phys. Radium
Volume 5, Numéro 9, septembre 1924
Page(s) 280 - 288
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphysrad:0192400509028000
J. Phys. Radium 5, 280-288 (1924)
DOI: 10.1051/jphysrad:0192400509028000

Sur la théorie de la diffusion de la lumière dans les fluides

Y. Rocard

Ecole Normale Supérieure


Résumé
Après avoir montré comment les théories moléculaires de la diffusion de la lumière se raccordent avec les théories du type Einstein, ce travail établit la possibilité de tenir compte de l'influence des actions réciproques des molécules sur leurs distances respectives, et par conséquent sur la quantité de lumière diffusée par un ensemble de telles molécules, le tout à l'aide d'une loi de force particulière, dont les résultats numériques sont d'ailleurs à peu près indépendants. Ces derniers peuvent se résumer comme suit : soit θ la température réduite et v, le volume réduit du fluide considéré; toute formule donnant l'intensité diffusée par ce fluide en supposant plus ou moins explicitement les molécules réparties au hasard doit, pour tenir compte des forces intermoléculaires être multipliée par l'expression : 1 + (9Hθ)/8v, Hθ ayant les valeurs numériques suivantes dans le cas d'un gaz, même très coinprimé, mais non dans Je cas d'un liquide : [FORMULE]. Les vérifications numériques, faites sans introduire aucune conslante nouvelle, montrent que l'accord entre la théorie et l'expérience est complètement rétabli.

PACS
4225F - Diffraction and scattering.

Key words
absorption (light and heat) -- optics