Numéro
J. Phys. Radium
Volume 3, Numéro 4, avril 1932
Page(s) 160 - 171
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193200304016000
J. Phys. Radium 3, 160-171 (1932)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193200304016000

Propriétés magnétiques du manganèse et du chrome en solution solide étendue

L. Néel

Institut de Physique de Strasbourg


Résumé
Dans la première partie du travail, l'auteur montre que le manganèse en solution solide étendue dans le cuivre ou l'argent, le chrome en solution dans l'or possèdent un paramagnétisme qui obéit à la loi de Weiss : χ = C : (T - Θ). Les constantes de Curie sont proportionnelles à la quantité de chrome ou de manganèse : le moment du chrome est dans ces conditions de 23,47 magnétons de Weiss. Dans la deuxième partie, l'auteur passe en revue les directions suivant lesquelles on pourrait chercher une interprétation du paramagnétisme indépendant de la température. La théor e de Pauli ne fournit pas la solution pour le manganèse et le chrome. Les ano malies à basse température d'une substance à champ moléculaire négatif, suivant le schéma proposé par l'auteur, permettent d'interpréter d'une façon satisfaisante l'ensemble des résultats expérimentaux Le chrome et le manganèse possèdent donc un moment magnétique et un champ moléculaire négatif qui, exprimé en degrés, est pour le manganèse : Θ = - 1720° K. et pour le chrome : Θ = - 4' 50° K.

PACS
7520E - Metals and alloys.

Key words
paramagnetic materials