Numéro
J. Phys. Radium
Volume 6, Numéro 1, janvier 1935
Page(s) 1 - 11
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01935006010100
J. Phys. Radium 6, 1-11 (1935)
DOI: 10.1051/jphysrad:01935006010100

La production d'électrons positifs par les rayons β

D. Skobelzyn et E. Stepanowa

Institut Physico-technique de Leningrad, U.R.S.S.


Résumé
L'étude du rayonnement β émis par une source radioactive (Ra Br2 ) a été effectué par la méthode de Wilson (1 650 paires de photos stéreoscopiques). Le faisceau issu de la source (qui se trouvait à l'intérieur de la chambre de détente et délimité par une fente, traversait différents écrans. Il a été constaté que le passage des rayons β de Ra C à travers des lames de carbone, de celluloïd et de plomb est accompagné de la production de positons dont 130 trajectoires, déviées dans des champs magnétiques de 400 gauss environ, ont été observées. En analysant la distribution statistique des vitesses, il est possible de conclure que dans l'intervalle d'énergie exploré l'intensité de l'émission est inversement proportionnelle au carré de l'énergie de positon, l'énergie moyenne étant de l'ordre de 100 kVe. La « section efficace » de l'atome de plomb déterminant la probabilité moyenne de production des positons par les particules - β, dont l'énergie est comprise entre 1 et 3 millions de volts, est de l'ordre de 10^(-22) cm^2. La section efficace semble proportionelle à Z (nombre atomique) Il n'est pas possible de concillier les faits observés avec les déductions de la théorie usuelle de production de paires, c'est-à-dire la théorie se basant sur les conceptions des « lacunes » de Dirac.

PACS
2925 - Particle sources and targets.

Key words
electrons, positrons and protons -- radioactivity -- beta rays