Numéro
J. Phys. Radium
Volume 12, Numéro 3, mars 1951
Page(s) 332 - 338
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01951001203033200
J. Phys. Radium 12, 332-338 (1951)
DOI: 10.1051/jphysrad:01951001203033200

La dynamique de la paroi de Bloch et la perméabilité en haute fréquence

R. Becker


Résumé
Dans la région de la perméabilité initiale, l'aimantation a lieu par suite d'une croissance de domaines favorablement orientés aux dépens de ceux qui ont une direction défavorable. Il faut, pour cela, un déplacement de la paroi (paroi de Bloch) qui sépare les domaines. On montre qu'il faut attribuer à cette paroi une masse d'inertie qu'il est possible d'évaluer exactement. L'effet de cette masse d'inertie est, qu'à très haute fréquence, la paroi ne peut plus suivre les variations du champ. On discute la question de savoir dans quelle mesure cette hypothèse explique la disparition de susceptibilité qu'on observe. 1. La statique de la paroi de Bloch. - 2. Le mouvement de la paroi dans le' champ alternatif homogène. - 3. L'inertie de la paroi : a. la structure de la paroi au repos; b, l'énergie de la paroi en mouvement. - 4. Le frottement par courant induit interne. - 5. L'ordre de grandeur des fréquences caractéristiques ω 0 et ω1. - 6. Comparaison avec la théorie de Snoek de la résonance ferromagnétique des ferrites. - 7. L'inhomogénéité du champ résultant de l'effet de peau.

PACS
7560C - Domain walls and domain structure.
7550 - Studies of specific magnetic materials.

Key words
magnetism -- ferromagnetism