Issue
J. Phys. Radium
Volume 9, Number 9, septembre 1928
Page(s) 278 - 296
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0192800909027800
J. Phys. Radium 9, 278-296 (1928)
DOI: 10.1051/jphysrad:0192800909027800

Sur les spectres ultraviolets émis par un mélange d'hydrogène et de vapeur de mercure

Henryk Jezewski

Institut de Physique expérimentale de l'Université de Varsovie


Résumé
On a mis en évidence un nouveau système de bandes ultraviolettes de l'hydrure de mercure. Ces bandes ont été soumises à une analyse, et on a calculé les équations donnant les fréquences des raies en fonction des nombres quantiques. Les moments d'inertie des porteurs sont plus petits que ceux des porteurs des bandes de l'hydrure de mercure de Hulthén. De mème, le sens de la dégradation de nouvelles bandes est inverse. On peut supposer que les porteurs des bandes en question sont soit les mêmes que ceux des bandes de Hulthén, mais portés à des états d'excitation plus hauts, soit des ions moléculaires. Les changements dans la distribution spectrale d'intensité du spectre continu de l'hydrogène, causés par la présence des vapeurs de métaux, ont été attribués à la superposition du spectre continu de l'hydrogène et des spectres continus dûs à la dissociation d'hydrures de métaux. On a fait des recherches concernant l'apparition des raies d'ordre élevé des séries du mercure. Les observations ont entièrement confirmé la manière de voir de Franck. On a décrit quelques faits concernant l'émission et l'absorption à spectre de bandes dans la vapeur de mercure.

PACS
3320L - Ultraviolet spectra.

Key words
spectra