Issue
J. Phys. Radium
Volume 6, Number 6, juin 1935
Page(s) 242 - 252
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193500606024200
J. Phys. Radium 6, 242-252 (1935)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193500606024200

Étude calorimétrique du rayonnement gamma du Ra (B + C)

I. Zlotowski


Résumé
Une méthode calorimétrique de haute sensibilité a été appliquée aux mesures de l'énergie des rayonnements émis par les sources de radium. On a effectué deux séries des mesures : 1° Étude de l'effet calorifique total du rayonnement du radium (en équilibre avec ses descendants jusqu'au RaC inclus) en fonction de l'épaisseur des écrans absorbants en plomb; 2° Mesures directes de l'énergie du rayonnement γ absorbé par les écrans en plomb en éliminant, grâce à un dispositif, décrit précédem nent par Swietoslawski et Zlotowski, l'influence des rayons α et β émis simultanément par la source utilisée. Les mesures ont été exécutées par une méthode adiabatique au moyen du calorimètre de Swietoslawski et M Ile Dorabialska dans sa forme améliorée dernièrement par Swietoslawski et MIle Bartoszewicz. Cette méthode nous a permis d'évaluer l'effet thermique total du rayonnement du radium avec une précision de 0,2 pour 100 et l'énergie des rayons γ avec celle de 2 à 3 pour 100. Résultats numériques : a) Effet calorifique total du radium (en équilibre avec ses produits de désintégration de courte durée) : 139, 6 ± 0,3 cal/g R a, h. b) Énergie du rayonnement γ du Ra (B + C) : 9,1 ± 0,15 cal/g Ra, h. c) Énergie des rayons β du Ra (B + C) est supérieure à 6,1 cal/g Ra, h. Nous avons tracé une courbe d'absorption du rayonnement γ par le plomb. Il résulte de l'allure de cette courbe que les rayons γ du Ra (B + C) filtrés par 2 cm de plomb se comportent comme pratiquement homogènes. Leur coefficient d'absorption est μPb = 0,61 cm^(-1) (ce qui correspond à (hv) = 13,5.10^5 eV. En outre la courbe d'absorption nous a permis de conclure que la limite supérieure du rapport : EγRaB/Eγ RaC est égale à 0,138. Nos valeurs numériques nous ont permis de calculer la distribution absolue de l'énergie dans le spectre du rayonnement γ du Ra (B + C) en nous servant de la répartition relative soit d'après Ellis et Aston soit d'après Skobelzyn. On a comparé les résultats obtenus dans ces deux cas. Enfin en nous basant sur les coefficients d'absorption interne des rayons γ indiqués par Ellis et Aston nous avons calculé l'énergie et le nombre d'électrons secondaires émis par le Ra (B + C). Le résultat de ce calcul est en accord très satisfaisant avec les évaluations faites par d'autres auteurs.

PACS
2940 - Radiation detectors.
0720F - Calorimeters.

Key words
calorimetry -- radioactivity -- gamma rays