Issue
J. Phys. Radium
Volume 7, Number 2, février 1936
Page(s) 65 - 66
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019360070206500
J. Phys. Radium 7, 65-66 (1936)
DOI: 10.1051/jphysrad:019360070206500

Clichés de rayons cosmiques obtenus au Laboratoire International du Jungfraujoch (3 450 m)

Paul Ehrenfest et Pierre Auger


Résumé
Une double chambre de Wison-Blackett a été construite et a servi à l'étude des rayons cosmiques au Laboratoire de haute altitude du Jungfraujoch. On a pu montrer : a) Que le nombre de gerbes sortant d'un écran de 2 cm de plomb est plus grand, relativement au nombre de trajectoires solitaires, que dans le cas d'un écran de 15 cm. b) On peut observer des cas où un corpuscule solitaire crée une gerbe dans 2 cm de plomb ; ce cas n'a pu être observé dans 15 cm, malgré des statistiques plus étendues. c) Les rayons qui sont capables de traverser 15 cm de plomb, produisent beaucoup moins de secondaires de grande énergie que les trajectoires faisant partie d'une gerbe. d) Beaucoup de secondaires de faible énergie sont produits dans le gaz par les corpuscules, même pénétrants. e) Nous avons observé plusieurs fois des gerbes d'une abondance suffisante pour expliquer les grands chocs d'ionisation de Hoffmann.

PACS
9640 - Cosmic rays.

Key words
cosmic rays