Issue
J. Phys. Radium
Volume 10, Number 4, avril 1949
Page(s) 132 - 136
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01949001004013200
J. Phys. Radium 10, 132-136 (1949)
DOI: 10.1051/jphysrad:01949001004013200

Émission du spectre moléculaire de l'azote dans une atmosphère d'hélium

R. Herman et L. Herman


Résumé
On étudie les spectres de décharge et de phosphorescence de l'azote dilué dans l'hélium. Sous une faible pression partielle de N2 on trouve, en phosphorescence, un spectre remarquable de N+2 composé presque exclusivement du premier système négatif et rappelant le spectre auroral observé aux basses latitudes. Une expérience a été tentée dans le but de rechercher si l'autoabsorption de la molécule ionisée N +2 modifie la température apparente de vibration du système B2Σ+u→ X2Σ+ g. Le résultat est négatif. D'intéressantes variations d'intensité relative des systèmes interdits de Lyman et de Vegard-Kaplan ont été constatées dans l'ultraviolet proche. Les modifications observées dans la répartition d'intensité des divers systèmes de la molécule neutre, lorsque le mécanisme d'excitation varie, montrent, à nouveau, que les théories de l'azote actif et du ciel nocturne, basées sur l'émission par descente en cascade, doivent être appliquées avec précaution.

PACS
3320 - Molecular spectra.
9410R - Aurora and airglow.

Key words
spectra -- aurora -- nitrogen