Numéro
J. Phys. Radium
Volume 8, Numéro 7, juillet 1927
Page(s) 289 - 310
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0192700807028900
J. Phys. Radium 8, 289-310 (1927)
DOI: 10.1051/jphysrad:0192700807028900

Le mécanisme élémentaire des actions photochimiques

Victor Henri et René Wurmser


Résumé
D'après la loi d'Einstein, le nombre de molécules réagissant dans une réaction photochimique est égal au nombre de quanta absorbés dans le même temps. La plupart des réactions photochimiques ne suivent pas cette loi ; le rapport de la vitesse de la réaction à la puissance absorbée n'est pas inversement proportionnel à la fréquence. Mais ces réactions sont constituées par une suite de réactions partielles dont la première, le phénomène photochimique élémentaire, obéit à la loi d'Einstein. Ce phénomène élémentaire est soit une simple activation de la molécule, soit une prédissociation, soit enfin une dissociation. Jointe à l'étude de la fluorescence, des énergies de réaction, de l'influence de la température et de la concentration sur la vitesse, et de l'effet produit par l'addition de gaz étrangers, l'analyse des spectres d'absorption permet de décider auquel des 3 modes d'action possibles du rayonnement correspond, dans le cas d'une réaction gazeuse, le phénomène élémentaire. Il existe des conditions de simplicité auxquelles doit satisfaire une réaction pour que la loi d'Einstein soit vérifiée : les diverses réactions photochimiques étudiées jusqu'ici sont examinées à ce point de vue et mettent en évidence un effet photochimique de la fréquence.

PACS
8250 - Photochemistry.
3380G - Diffuse spectra; predissociation, photodissociation.

Key words
Photochemical reaction -- Reaction mechanism -- Photodissociation -- Kinetics -- Temperature effect -- Fluorescence -- Absorption spectrum -- Concentration effect