Numéro
J. Phys. Radium
Volume 5, Numéro 5, mai 1934
Page(s) 185 - 192
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193400505018500
J. Phys. Radium 5, 185-192 (1934)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193400505018500

Le modèle d'atome de Fock-Dirac et l'existence des potentiels d'ionisation

Léon Brillouin


Résumé
Dirac, s'appuyant sur une théorie de Fock, avait indiqué en 1930 une forme modifiée de modèle d'atome, analogue à celle de Thomas Fermi ; le modèle de Fo k Dirac tient compte des effets d'échange; aucune discussion de ces formules n'avait été donnée jusqu'à présent, certains résultats semblant paradoxaux Le travail actuel montre comment il faut conduire la discussion, par analogie avec les problèmes connus de l'atome Thomas Fermi Le terme d'échange joue un rôle important dans l'évaluation des potentiels d'ionisation Pour un système comportant un très grand nombre d'électrons, comme un métal, le potentiel d'ionisation serait de 1,37 volt. résultat un peu faible. On peut se rendre compte de la nature des corrections à apporter à ce nombre; la mécanique ondulatoire, appliquée plus rigoureusement donnera toujours un résultat plus élevé. Discussion des co iditions dans lesquelles cette méthode générale peut être appliquée aux atomes, aux métaux, ou aussi à la théorie des noyaux.

PACS
3210H - Ionization potentials, electron affinities.

Key words
nuclear structure -- conduction (electric) and discharge in gases -- quantum theory