Numéro
J. Phys. Radium
Volume 5, Numéro 11, novembre 1934
Page(s) 553 - 562
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01934005011055300
J. Phys. Radium 5, 553-562 (1934)
DOI: 10.1051/jphysrad:01934005011055300

Nature et origine du rayonnement des cellules semi-conductrices

G. Déchêne

Laboratoire de Physique de la Faculté des Sciences de Montpellier


Résumé
1. Dans la première partie de l'article sont décrites des expériences qui confirment l'émission d'un rayonnement électromagnétique absorbable par les substances semi-conductrices. L'étude de l'absorption du rayonnement par l'air et son analyse à pression réduite par la méthode du réseau tangent conduisent à des résultats concordants : Les cellules semi-conductrices émettent des radiations ionisantes situées dans le domaine intermédiaire (une dizaine d'angströmes à quelques centaines d'angstroms). 2. La deuxième partie contient des arguments en faveur d'une hypothèse qui situe l'origine du rayoanement dans une couche mince d'air au contact de la substance semi-conductrice.

PACS
5280 - Electric discharges.
4120 - Applied classical electromagnetism.

Key words
emission (radiation) -- X ray production