Numéro
J. Phys. Radium
Volume 6, Numéro 4, avril 1935
Page(s) 137 - 146
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193500604013700
J. Phys. Radium 6, 137-146 (1935)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193500604013700

Recherches sur le spectre continu de quelques étoiles des premiers types spectraux

D. Barbier, D. Chalonge et E. Vassy

Station Scientifique du Jungfraujoch


Résumé
Dans une première partie, les auteurs décrivent une méthode et un appareillage permettant de faire correctemeat l'étude spectrophotométrique des spectres continus stellaires. L'emploi d'un spectrographe à prisme objectif, doué d'astigmatisme, permet d'obtenir des spectres élargis, faciles à étudier au microphotomètre. Ces spectres stellaires sont comparés à une étoile artificielle constituée par un tube à hydrogène éloigné, donnant un spectre continu riche en ultraviolet et de répartition énergétique connue. L'absorption atmosphérique est déterminée directement, pendant la nuit d'observation. L'étude photométrique est faite sur les enregistrements au microphotomètre, qui permettent de définir nettement le spectre continu. Une seconde partie est consacrée à l'exposé des résultats de l'étude de 18 étoiles des types B, A et F, faite à la Station Scientifique du Jungfraujoch. Les températures de couleur et l'absorption continue de l'hydrogène qui fait suite à la série de Balmer ont été mesurées avec une précision beaucoup plus grande qu'on ne l'avait fait jusqu'ici. L'importance de telles données pour les recherches sur la constitution des atmosphères stellaires est sommairement montrée.

PACS
9710R - Luminosities; magnitudes; effective temperatures, colors, and spectral classification.

Key words
stellar spectra