Numéro
J. Phys. Radium
Volume 9, Numéro 8, août 1938
Page(s) 331 - 336
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193800908033100
J. Phys. Radium 9, 331-336 (1938)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193800908033100

Propriétès magnétiques du chlorure de nickel anhydre et lois de variation du paramagnétisme

P. Laurent


Résumé
L'aimantation de NiCl2 anhydre sublimé a été mesurée avec une haute précision entre 15° C et 450° C. Suivant le traitement préalable on obtient pour l'inverse du coefficient d'aimantation en fonction de la température, soit deux droites se raccordant par un coude situé vers 250°C, soit la droite des températures inférieures se continuant par une courbe au-dessus de 250°C. Ces mesures viennent à l'appui de la conclusion que Fehrenbach a tirée de son étude de l'aimantation de COCl2 pur ou en solution solide. Lorsque la variation thermique de 1/χ est rectiligne dans un certain intervalle de température la substance est, dans cet intervalle, dans un état magnétique défini caractérisé par un certain moment. Le caractère curviligne de cette variation dans le cas de NiCl2 comme dans celui de COCl2 doit être attribué à ce que les moments qui donnaient lieu à une droite coudée lorsqu'ils avaient des domaines d'existence séparés, existent maintenant en même temps, mais avec des titres fonction de la température. Ce travail apporte donc aussi des données expérimentales nouvelles sur la multiplicité des moments que peut prendre l'ion nickeleux.

PACS
75 - Magnetic properties and materials.

Key words
paramagnetic materials