Numéro
J. Phys. Radium
Volume 10, Numéro 4, avril 1939
Page(s) 202 - 208
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01939001004020200
J. Phys. Radium 10, 202-208 (1939)
DOI: 10.1051/jphysrad:01939001004020200

Un nouveau type de polarographe à électrodes solides

R.J. Walen et M. Haïssinsky


Résumé
On décrit un appareil-enregistreur de courbes potentiel-courant, obtenues lors d'électrolyses avec des électrodes de nature et de dimensions arbitraires. Une méthode de compensation permet de faire varier linéairement dans le temps le potentiel de l'électrode qu'on étudie ; on enregistre, en même temps que l'intensité du courant, la tension appliquée aux bornes de la cellule électrolytique. La précision de la méthode est de 1 à 0,1 mV, suivant les soins qu'on apporte à la préparation du système électrolytique. Le fonctionnement de l'appareil est illustré par quelques exemples de recherches électrochimiques : oxydation anodique de l'acide oxalique, variation du potentiel de dépôt avec la concentration du sulfate de cadmium et du nitrate de plomb, dépôt anodique de PbO2, etc.

PACS
8245 - Electrochemistry and electrophoresis.

Key words
electrochemical electrodes