Numéro
J. Phys. Radium
Volume 4, Numéro 12, décembre 1943
Page(s) 258 - 264
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01943004012025800
J. Phys. Radium 4, 258-264 (1943)
DOI: 10.1051/jphysrad:01943004012025800

Sur l'interféromètre Rayleigh-Zeiss

Y. Doucet

Laboratoire Physique-Enseignement


Résumé
La première partie de cet article est relative à l'étude théorique du mode de production des franges dans l'Interféromètre Rayleigh-Zeiss. L'existence des discontinuités de la courbe d'étalonnage est expliquée par une variation progressive de l'ordre d'interférence de la frange achromatique. Le calcul montre que ces discontinuités peuvent se produire dans un sens ou dans l'autre suivant la valeur de la différence de dispersion solution-eau et de la dispersion du verre du compensateur. Leurs positions exactes peuvent être prévues ce qui facilite les mesures ultérieures. On établit l'existence en lumière monochromatique de plusieurs courbes non parallèles à celle obtenue en lumière blanche. Un mode de calcul de la différence d'indice solution-eau en est déduit. Un nouveau dispositif de mesures en lumière hétérogène rouge a été mis au point. Il diminue notablement le nombre de discontinuités, et l'on indique comment l'emploi d'un jeu de verres de compensateur permettrait l'obtention d'une courbe d'étalonnage continue. La deuxième partie donne la variation des indices avec la concentration pour le chlorure de potassium, l'acide molybdique et les paramolybdates de sodium et d'ammonium.

PACS
0760L - Interferometers.

Key words
Interferometers -- Interference fringe