Numéro
J. Phys. Radium
Volume 6, Numéro 10, octobre 1945
Page(s) 265 - 271
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01945006010026500
J. Phys. Radium 6, 265-271 (1945)
DOI: 10.1051/jphysrad:01945006010026500

Représentation de la convergence de trajectoires quelconques sous l'influence d'une déformation

Paul Renaud


Résumé
Une correspondance ponctuelle C est établie entre deux surfaces S1 et S2, par un faisceau de trajectoires qui les coupent. Autour d'une trajectoire T donnée, la correspondance C est en général tangente à une transformation linéaire CT. Une déformation D donnée des trajectoires, modifie les correspondances C et CT. Un vecteur déformation est ainsi défini sur la surface S2. Il se présente, avec des équations identiques à celles de la transformation linéaire. Si la déformation D dispose d'un nombre de paramètres suffisant, on peut l'utiliser pour annuler la transformation CT et faire converger sur S2 l'ensemble des trajectoires voisines de T. Un exemple d'utilisation de cette méthode, à la correction d'une vision défectueuse, dans le cas très complexe d'un kératocône, est exposé. On suggère l'emploi de cette méthode, d'application très simple, pour d'autres calculs d'optique visuelle, d'optique électronique et pour l'étude des trajectoires chimiques.

PACS
4266 - Physiological optics.
4215D - Wave fronts and ray tracing.

Key words
Geometrical optics -- Eyes -- Man -- Vision