Numéro
J. Phys. Radium
Volume 12, Numéro 1, janvier 1951
Page(s) 51 - 64
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0195100120105100
J. Phys. Radium 12, 51-64 (1951)
DOI: 10.1051/jphysrad:0195100120105100

L'absorption de la vapeur d'eau atmosphérique dans le proche infrarouge (les bandes à 2,7 et 1,8 μ)

R. Mathis

Laboratoire annexe du Laboratoire de Recherches physiques de la Sorbonne (P. C. B.)


Résumé
Les bandes de la vapeur d'eau à 2,7 et I,8 μ ont été étudiées au moyen d'un spectrographe à réseau à cellule au sulfure de plomb. On a essayé d'interpréter une partie des bandes de rotation-vibration obtenues au moyen des transitions permises entre les niveaux d'énergie de la molécule dans les états (I, 0, 0) (o, o, I) (o, I, I) et l'état fondamental (o, o, o), et l'on a calculé les constantes de rotation dans les trois états (I, 0, 0) (0, 0, I) et (o, I, I).

PACS
3320E - Infrared spectra.
4268 - Atmospheric and ocean optics.

Key words
atmospheric optics -- spectra