Numéro
J. Phys. Radium
Volume 14, Numéro 12, décembre 1953
Page(s) 717 - 723
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019530014012071700
J. Phys. Radium 14, 717-723 (1953)
DOI: 10.1051/jphysrad:019530014012071700

Spectromètres à réseaux échelettes dans l'infrarouge entre 0,9 et 3 μ

Georges Hepner

Laboratoire de Recherches physiques à la Sorbonne


Résumé
On discute différents montages de spectromètres pour le proche infrarouge. Le montage classique de Pfund « à déviation constante » est comparé au montage récemment proposé par Finkelstein, faisant travailler le réseau dans le blaze pour toute une région spectrale. On a calculé, pour ces deux montages, la répartition d'intensité spectrale; il ressort de cette comparaison que les difficultés de réalisation mécanique et les pertes d'énergie dues à l'inclinaison du réseau font préférer le montage à déviation constante. On recherche également les performances possibles du montage adopté, en tenant compte de la sensibilité des cellules disponibles. Le manque d'énergie conduit à l'emploi de fentes longues qui doivent être courbées pour corriger les défauts de la courbure de champ et des raies spectrales.

PACS
0781 - Electron and ion spectrometers.

Key words
diffraction gratings -- spectrometers