Numéro
J. Phys. Radium
Volume 19, Numéro 3, mars 1958
Page(s) 424 - 432
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01958001903042400
J. Phys. Radium 19, 424-432 (1958)
DOI: 10.1051/jphysrad:01958001903042400

Mesures interférométriques de longueur d'onde pour des raies d'émission infra-rouges dans la région de 1 à 2 microns

Curtis J. Humphreys et Edward Paul

U. S. Naval Ordnance Laboratory, Corona, California


Abstract
A method has been developed for precise evaluation of spectral emission lines in the 1 to 2 micron region by interferometric intercomparison with selected internationally adopted wavelength standards. The essential feature of the method is provision for scanning the interference pattern by uniform rotation of a Fabry-Perot interferometer so that a diametral section of the system of circular fringes moves across the slit of a high-resolution infrared spectrometer. Data are obtained in the form of chart records of the fringe positions. The digital computer facilities of the laboratory are utilized for reduction. Aluminium coatings have proved satisfactory. Interferometer separations ranging up to 17 mm have been used in reported work, and in addition 20, 25 and 30 mm separators are now in use. Wavelengths have been reported as follows : argon, 19 lines ; krypton, 15 lines ; naturel mercury, 10 lines ; mercury 198, 8 lines ; cadmium, 4 lines ; and helium, 1 line, namely, λ 20 581 Å. The absolute accuracy now being achieved is 1 part in 10,000,000 in favorable cases.


Résumé
On a développé une méthode pour la détermination précise des raies d'émission dans la région de 1 à 2 μ, par comparaison interférométrique avec les longueurs d'onde étalons adoptées internationalement. La caractéristique essentielle de la méthode consiste à balayer la figure d'interférence par rotation uniforme d'un interféromètre de Fabry-Perot, de sorte que la section diamétrale du système de franges se déplace le long de la fente d'un spectromètre infrarouge à haute résolution. Les résultats sont obtenus sous formes d'enregistrements des positions des franges. On utilise pour la réduction la machine à calculer numérique du laboratoire. Des couches réflectrices d'aluminium ont donné satisfaction. Des séparations de l'interféromètre allant jusqu'à 17 mm ont été utilisées, et nous utilisons maintenant en outre des cales de 20, 25 et 30 mm. Les longueurs d'ondes étudiées se répartissent comme suit : argon, 19 raies ; potassium, 15 raies ; mercure naturel, 10 raies ; mercure 198, 8 raies ; cadmium, 4 raies ; et hélium, 1 raie : la raie 20 581 Å. La précision absolue atteinte maintenant est du dix-millionième dans les cas favorables.

PACS
0757T - Infrared spectrometers, auxiliary equipment, and techniques.

Key words
spectra -- cadmium -- inert gases -- light interferometry -- mercury (metal) -- spectroscopy