Numéro
J. Phys. Radium
Volume 20, Numéro 2-3, février-mars 1959
Page(s) 277 - 281
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:01959002002-3027700
J. Phys. Radium 20, 277-281 (1959)
DOI: 10.1051/jphysrad:01959002002-3027700

Relations entre la dimension des grains et les propriétés magnétiques des amalgames du fer et du cobalt

W. Henning et E. Vogt

Institut de Physique de l'Université de Marburg, Allemagne


Abstract
Applying Langevin's theory to the superparamagnetic state one finds that the initial slope of the I = f(T/H) curves depends only on the total number of particles, and neither on distribution of their volumes nor on the temperature. Measurements made on a freshly prepared Fe-amalgam show a decrease of saturation magnetization of about 20 % between 81° and 293 °K, which seems to be caused by the Klein-Smith effect. From the temperature dependence of remanence the distribution function of particle size for a Co-amalgam in different states of aging is deduced by the method of Weil and Gruner. The mean value u of the particle volume can be calculated from the initial slope of I = f (T/H) curves, and the square mean value v 2 from the initial susceptibility. The consequences of particle size on the distribution function are discussed and compared with the results of the remanence method.


Résumé
En appliquant la théorie de Langevin à l'état superparamagnétique, on trouve que la pente initiale des courbes I = f(T/H) dépend seulement du nombre total des grains, et non de leur distribution de volume ou de la température. Mais par des mesures sur un amalgame de fer à l'état frais nous avons trouvé un abaissement d'env. 20 % pour l'aimantation à saturation extrapolée des courbes I = f(T/H), quand la température s'élève de 81° à 293 °K. Il paraît dû à l'effet Klein-Smith. En mesurant l'aimantation rémanente en fonction de la température pour un amalgame de Co dans des états de vieillissement différents, nous avons déduit les fonctions de distribution du volume des grains selon la méthode de Weil et Gruner. La pente initiale des courbes I = f(T/H) permet de déduire la valeur moyenne v du volume des grains ; la susceptibilité initiale donne la valeur moyenne du carré v2. Les conséquences de ces relations pour la fonction de distribution du volume des grains sont discutées et comparées avec les résultats de la méthode de rémanence.

PACS
60 - CONDENSED MATTER: STRUCTURAL, MECHANICAL AND THERMAL PROPERTIES.
70 - CONDENSED MATTER: ELECTRONIC STRUCTURE, ELECTRICAL, MAGNETIC, AND OPTICAL PROPERTIES.
75 - Magnetic properties and materials.

Key words
alloys -- cobalt compounds -- colloids -- iron compounds -- ferromagnetic materials -- paramagnetic materials